Petit voyage à Londres ♡

Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion de me rendre à Londres pour la première fois, et j’ai essayé de capturer quelques instants de la vie londonienne. Je vous montre mes photos dans ce nouvel article.

Après des années d’attente, accompagnée de mes 3 acolytes, j’ai enfin pu découvrir la ville de Londres. J’ai vraiment beaucoup apprécié la vie londonienne : le charme de Notting Hill, l’ambiance des pubs, la mignonance des écureuils à Saint-James Park, le style vestimentaire des londoniens, la beauté des rues éclairées à la tombée de la nuit, l’afternoon tea, l’atmosphère au Camden Market, et bien des choses encore !

ISO 100 – 28 mm – F25 – 30 s

Équipée de mon Canon 700D, mon trépied Manfrotto Befree 290, un 50 mm 1.8, et mon 18-55mm, j’ai tenté de graver un bout de mon voyage sur ma pellicule (enfin sur ma carte SD…). J’ai même eu l’occasion de tester le 70-300 mm de Canon *MERCI SEB* et j’ai pu m’entrainer en street photography.

ISO 800 – 43 mm – F5 – 1/30 s

J’ai remarqué durant ce séjour d’une petite semaine, qu’il est, selon moi, beaucoup plus facile d’oser prendre des photos à l’étranger que dans son pays. Par exemple, sur Paris, lorsque j’essaye de prendre des photos dans la rue en étant discrète je n’obtiens souvent pas le résultat que je veux. Alors qu’à Londres, étant en mode « touriste » j’ai tout fait sauf être discrète! Et à mon grand étonnement j’ai réussi à prendre quelques photos qui m’ont plu.

ISO 320 – 70 mm – F18 – 1/160 s

J’ai aussi une fois de plus observé que bien plus que l’aspect technique d’une photo, l’émotion qui s’en dégage et ce à quoi la photo nous ramène est ce qu’il y a de plus important. Certaines photos que j’ai prises sont peut-être correctes techniquement mais elles ne me touchent pas particulièrement, alors que d’autres, moins techniques, prises sur le vif, me rapportent à des souvenirs, des moments qui me parlent.

ISO 400 – 26 mm – F11 – 1/250 s

ISO 800 – 38 mm – F5 – 1/1000 s

« La composition doit être une de nos préoccupations constantes, mais au moment de photographier elle ne peut être qu’intuitive, car nous sommes aux prises avec des instants fugitifs où les rapports sont mouvants. » 

Henri Cartier-Bresson

« Un bon photographe est celui qui est capable non pas de représenter la réalité objective, mais de traduire les sensations et les émotions ressenties au moment de déclencher. »

David Duchemin

ISO 100 – 25 mm – F16 – 30 s

ISO 100 – F20 – 18 mm – 30 s

ISO 100 – 25 mm – F 16 – 30 s

Voyager permet de réaliser à quel point nous avons besoin de fixer nos moments de bonheur grâce à la photographie, et cela nous fait prendre conscience que nous créons des souvenirs à chaque déclenchement.

J’espère que ces quelques photos vous ont plu. Si vous voulez découvrir plus de photos n’hésitez pas à me suivre sur mon Instagram @LaPetiteVoleuseDinstants .

Je vous invite aussi à aller faire un tour sur le site d’un de mes acolytes de voyage, j’ai nommé Sebastien Paul, pour découvrir son travail photographique, dont les très belles photos qu’il a pris à Londres. N’hésitez pas à regarder et partager son site pour qu’il poste encore plus de photos!!

http://bizouf.wix.com/photo

La semaine prochaine je posterai un article sur ma découverte du format carré, et sur les possibilités qu’il offre.

Dites moi en commentaire le type de photos que vous préférez prendre (portrait, paysage, macrophotographie, Noir et blanc, …) et n’hésitez pas à partager cet article si il vous a plu.

Bonne fin de semaine ♡

« Rien n’est plus trompeur qu’une photographie : on croit fixer un moment heureux pour l’éternité, alors qu’on ne crée que de la nostalgie. On appuie sur le déclencheur et hop, une seconde plus tard, l’instant a disparu. »

Laisser un commentaire